Retour à PenCities

En voiture !

11 avril 2014
La ligne Akita Nairiku
L’énergie effervescente de Tokyo peut être grisante, une course trépidante avec montée d’adrénaline. Mais quelquefois, rien n’est plus agréable (ou nécessaire) que de faire une pause à l’écart du rythme effréné de la ville. Heureusement, le repos est possible dans la ville historique de Kakunodate, située à 3 heures de Tokyo grâce au train à très grande vitesse, l’Akita Shinkansen. Il s’agit d’une escapade de fin de semaine très appréciée par les tokyoïtes qui souhaitent se ressourcer. Avec ses traditionnels manoirs de la période Edo et ses superbes cerisiers sakura (actuellement en fleurs) qui bordent la rivière Hinokinai, elle présente aussi un autre point d’attraction, la locomotive diesel de la ligne ferroviaire Akita Nairiku, conservée avec les voitures d’origine construites dans les années 1930.

La ligne d’Akita Nairiku s’étend sur une distance de 94,2 km et prend fin au nord, dans la ville de Kitaakita (un trajet de 2 heures et 45 minutes en tout). Elle offre des panoramas exceptionnels sur la campagne japonaise et ses vastes paysages, plus agréable que la plupart des lignes ferroviaires inter-cités habituellement bâties entre de hauts murs antibruit. Le train évolue tranquillement et passe sous 20 tunnels qui pénètrent en profondeur dans des paysages escarpés, et emprunte plus de 322 ponts surplombant des ravins pittoresques, des ruisseaux d’eaux vives et des vallées profondes peuplées de forêts. Le trajet offre le temps nécessaire pour admirer la nature environnante. Mieux encore, les passagers sont libres de descendre et de remonter dans la rame à chacune des 29 gares traversées par la voie ferrée, que ce soit pour se dégourdir les jambes ou prendre un bol d’air frais de la campagne. Voilà comment l’on recharge ses batteries à Tokyo !

Kakunodate Station / Obonai Aze Danzaka 68 / Semboku City / Akita Prefecture / +81 18 754 3758 / akita-nairiku.com
RETOUR EN HAUT DE LA PAGE