Vous naviguez actuellement sur la version PC de notre site

Accéder à la version mobile
close
Retour à PenCities

Sunshower

24 juillet 2017
Art contemporain d’Asie du Sud-Est

Il serait vraiment dommage de visiter Tokyo sans découvrir son impressionnante collection d’art traditionnel japonais – des dames en albâtre d’Utamaro aux imposantes vagues d’Hokusai ’ mais, cet été, la capitale nippone est témoin d’un spectacle plus contemporain. Sunshower, l’exposition la plus attendue de l’année, présente la plus grande collection d’art d’Asie du Sud-Est jamais rassemblée dans la ville.

Parmi les œuvres inspirées des 86 artistes réputés (venus du Vietnam, de Thaïlande, de Birmanie, de Singapour, des Philippines, de Malaisie, du Laos, d’Indonésie, du Cambodge et du Brunei), on retrouve la célèbre créatrice de supports photographiques et productrice de cinéma Yee I-Lann, l’artiste de scène Lee Wen et le participant à la Biennale de Venise de 2011 Jompet Kuswidananto. Le 50e anniversaire de la création de l’ANASE (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) était l’occasion rêvée de célébrer la prospérité de la région, sur le plan économique comme sur le plan artistique.

 

Les œuvres vont être réparties en neuf catégories distinctes, s’intéressant à des thèmes aussi variés que l’identité culturelle ou la révolution, la spiritualité et le quotidien avec une série d’installations à grande échelle, d’œuvres interactives, de toiles, de sculptures et plus encore, remontant jusqu’aux années 1980.

 

Parmi les pièces incontournables, il y a Stormy Weather de Felix Bacolor, qui prend vie grâce à plus de 1 000 carillons colorés suspendus au plafond ; l’époustouflant collage City of Towering Columns de Liew Kung Yu, inspiré de la densité urbaine en Malaisie ; et A Tale of Two Homes de Navin Rawanchaikul, une réplique à échelle réelle de l’atelier de son père sur le marché de Warorot à Chiang Mai, dans laquelle vous apercevrez une série de peintures détaillées de sa famille et d’autres commerçants du marché.

 

Comme si cela ne suffisait pas, en parallèle des différentes expositions, des programmes culturels fascinants sont proposés, avec des débats avec les artistes et les conservateurs des galeries, ainsi que des séances pour les enfants de tous âges, pour les seniors, les familles, les enseignants et les malvoyants ou malentendants.

 

Cet incroyable festival a investi deux des lieux culturels les plus prolifiques de Roppongi, à quelques pas l’un de l’autre. Débutez votre visite dans l’impressionnant espace contemporain du Musée d’art Mori (abritant le restaurant The Moon au dernier étage avec une plateforme d’observation offrant une vue imprenable sur la ville), pour vous rendre ensuite au Centre national des arts, un petit bijou d’architecture, pour admirer le reste des œuvres.

Lorsque vous aurez vu l’essentiel, faites une pause déjeuner à la brasserie Paul Bocuse sur place, qui sert des plats d’un excellent rapport qualité-prix, puis faites un petit détour par la boutique de souvenirs pour emporter le meilleur du design japonais. Réservez vos billets à l’avance ou achetez un pass Museum Link pour éviter les files d’attente.

 

Jusqu’au 23 octobre 2017.

Sunshower / sunshower2017.jp

Musée d’art Mori / 53e étage / Roppongi Hills Mori Tower / 6-10-1 Roppongi / Minato-ku / +81 3 5777 8600 / de 10 h à 22 h du mercredi au lundi, de 10 h à 17 h le mardi / mori.art.museum

Centre national des arts / 7-22-2 Roppongi / Minato-ku / de 10 h à 18 h les dimanche, lundi, mercredi et jeudi, de 10 h à 21 h le vendredi et samedi / nact.jp


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE