Retour à PenCities

Restons simples

29 avril 2014

Tsukiji Aosara Sandaime

Tous les sushi-philes le savent : la fraîcheur et la simplicité l’emportent toujours sur les plats compliqués que l’on trouve régulièrement dans la cuisine japonaise aujourd’hui. C’est peut-être au Tsukiji Aosara Sandaime de Tokyo que cette vérité prend tout son sens. Situé aux abords du fameux marché aux poissons, le restaurant sert des morceaux ultra-frais et bon marché tous les jours, et c’est sans surprise que ce lieu exceptionnel à Shanghai a opté pour une approche minimaliste pour réussir.

Derrière le comptoir en bois de genévrier, le chef Shuta Kamezaki et son équipe préparent des plats, ou, plus précisément, des morceaux, de poisson assaisonnés au sel rose de l’Himalaya et aux agrumes avec un choix alternatif (si un morceau ne correspond pas à votre goût), accompagné de riz en vrac conservé en tonneau sur lequel sont présentées les tranches fines parfaitement découpées. Du filet mariné dans du vinaigre au thon gras fondant, en passant par le maquereau à l’oignon et au gingembre, l’uni incroyablement crémeux, le bœuf de Wagyu saisi au chalumeau ou l’omelette tamago douce, les plats les plus populaires sont au menu avec une touche personnelle mais discrète. Évidemment, parmi la longue carte des boissons, une bouteille de saké reste l’accompagnement idéal. Mais vous aurez bien besoin de modération pour rester dans le rythme des plats. Simple, frais, efficace !

191 Changle Lu / près de Maoming Nan Lu / Huangpu / +86 10 5466 1817 / fermé le dimanche

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE