Vous naviguez actuellement sur la version PC de notre site

Accéder à la version mobile
close
Retour à PenCities

Le Baron se met au rouge

19 janvier 2015

Le Baron

C’est en 2004 que le célèbre graffitiste et organisateur de soirée André Saraiva a ouvert Le Baron, un lieu VIP isolé et exclusif dans un ancien lupanar parisien très vite devenu le roi incontesté de la vie nocturne dans la capitale. Depuis, la discothèque culte si prisée des célébrités a ouvert d’autres établissements à New York, Londres et Tokyo. Or, en fin d’année dernière, un espace tout de rouge et de velours a été dévoilé dans l’ancienne concession française de Shanghai, tout aussi sensuel et sybarite que ses historiques cousins.

Il vous faudra faire les yeux doux au concierge et enfiler votre plus belle tenue pour amadouer le videur austère, alors vous pourrez vous faufiler parmi tout ce beau monde qui se trémousse sur la piste de danse et vous rendre au bar principal en marbre, entouré de miroirs, pour commander des cocktails classiques (comme des Martinis parfaitement équilibrés et de suaves Old Fashioned), des coupes de champagne ou des bouteilles d’alcool. Les fêtards doivent dénicher une place de choix sur la banquette qui entoure la scène surélevée, où les DJ résidents et internationaux passent des tubes des années 80, ou bien commander du Cristal pour accéder au niveau supérieur et à la terrasse ultra-sélectifs où la crème de la ville et les stars en visite se retrouvent sans paparazzi.

7e étage / 20 Donghu Lu / Xuhui / de 22 h à tard du mardi au samedi / lebaronshanghai.com

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE