Retour à PenCities

Le bar à shochu de Shanghai

05 mai 2014

Mokkos Lamu

Lorsque l’on associe les mots « Japon » et « alcool », la première chose qui nous vient à l’esprit est généralement le saké. Pourtant, pour les Japonais, la boisson nationale est une liqueur moins connue : le shochu. Cet alcool habituellement clair est fait à base d’ingrédients bruts comme l’orge, le riz, les patates douces ou le sarrasin et se décline de milliers de façons, selon le nombre de distillations (avec moisissure, vieilli en fût, etc.) mais aussi selon le lieu de fabrication. C’est donc sans grande surprise que Kanoko Murakami et son mari Kuma, originaire de Kyushu, ont décidé de créer un bar dédié à cette fameuse boisson nippone lorsqu’ils se sont installés à Shanghai…

D’abord connu sous le nom de Mokkos, les propriétaires de ce petit bar ont récemment passé les rênes à une amie tibétaine, qui y a ajouté son nom pour appeler l’endroit Mokkos Lamu. Kanoko et Kuma ont quant à eux ouvert une autre branche sur Jinling Dong Lu (Mokkos Jiao). Le bar d’origine est couvert d’étagères remplies de bouteilles au nom indéchiffrable, comme le kuma-shochu Junmasei, le Bikkiri et le Syu Excellence. Cependant, pour les novices, le personnel recommande toujours l’un des cocktails à base de shochu (avec de l’eau pétillante, du jus d’orange, de citron et de pamplemousse et du sucre). En accompagnement, prenez une petite assiette d’edamame et imprégnez-vous de l’atmosphère du bar : vous aurez peut-être même la chance d’assister à une performance vocale improvisée de Lamu. Si vous préférez un peu plus de tranquillité, choisissez un tatami dans une pièce privée. Prévoyez de venir tôt !

1245 Wuding Xi Lu / +86 21 6212 1114 / Tous les jours de 19 h à 2 h / Paiement en espèces uniquement

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE