Vous naviguez actuellement sur la version PC de notre site

Accéder à la version mobile
close
Retour à PenCities

Il façonne l’avenir

24 septembre 2015
Hexagone
Imaginez un monde dans lequel Carême n’aurait pas eu d’inspiration pour ses expériences de haute cuisine, Escoffier n’aurait pas eu la motivation de travailler son style et Le Cordon Bleu s’intéresserait plus aux palettes qu’aux palais. Si c’était le cas, la cuisine française n’aurait sûrement pas sa réputation d’aujourd’hui.

Pourtant, certains pensent malgré tout que les gastronomes gaulois se sont bien trop reposés sur leurs lauriers. En tout cas, c’est ce qu’estime Mathieu Pacaud, qui est là pour tout révolutionner.

Hexagone, le premier établissement solo de Pacaud, est en train de dessiner l’avenir. L’ancien chef de L’Ambroisie n’a pas tourné le dos à la célèbre cuisine de son pays et il espère même allier classicisme à la modernité pour créer un nouveau style indéniablement à la mode.

Premier exemple, les écrevisses du lac Léman, artistiquement dressées sur une mousse de burrata, des tomates anciennes et un chutney de dattes épicé. Pas encore convaincu ? Essayez ce plat incontournable de la cuisine française, le lapin. Cette fois il atteint de nouveaux sommets avec du foie gras et des blettes farcies.

Bien entendu, la carte des vins et le décor de ce restaurant en duplex sont tout aussi attrayants, respectivement grâce au sommelier Benjamin Roffet et aux architectes d’intérieur Patrick Gilles et Dorothée Boissier. Prenez-en note, chers gastronomes, Hexagone façonne l’avenir.

85 ave Kléber, 16e arr. / +33 1 42 25 98 85 / pour le déjeuner et le dîner du mardi au samedi / hexagone-paris.fr

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE