Retour à PenCities

Le Chateaubriand

29 juillet 2014
Le néo-bistrot original

Le prodige culinaire basque Iñaki Aizpitarte, aux commandes des cuisines de l’un des restaurants les plus en vogue de Paris, Le Chateaubriand, représente si bien les tendances gastronomiques contemporaines de la capitale que L’Express a surnommé la nouvelle vague de jeunes chefs français la « Génération Iñaki ». Même si son style néo-bistrot caractéristique est un espace en toute simplicité, aux murs crème avec des menus sur ardoise et un prix très raisonnable de 65 euros, cette table a su imposer son style et devenir une nouvelle norme à Paris. Souvenons-nous que son concept était révolutionnaire en 2006 quand les autres institutions gastronomiques s’en tenaient résolument à leur carte et aux nappes blanches.

Peu de temps après son ouverture, la cuisine unique de style bohème d’Aizpitarte a valu au Chateaubriand une place très convoitée parmi les 50 meilleurs restaurants au monde dans le classement de San Pellegrino, où il figure depuis six ans. Aujourd’hui, les gourmands affluent dans le restaurant pour goûter les saveurs du menu du jour d’Aizpitarte. Celui-ci est élaboré à partir d’ingrédients frais du marché préparés à l’aide de techniques et de saveurs asiatiques aussi bien que sud-américaines et françaises contemporaines. En entrée, vous pouvez savourer des cassolettes de palourdes crues enrobées de graines de sésame grillées, une soupe glacée au concombre, aux petits pois et au raifort ou encore du fromage de chèvre espagnol avec sa compotée de pommes, avant de passer au trio de plats principaux et aux desserts (le tout accompagné de crus très intéressants). Réservez à l’avance ou attendez-vous à un peu d’attente pour trouver une table. Vous pouvez également essayer le bar à tapas français de la même famille, Le Dauphin, juste à côté.

129 av. de Parmentier, 11e arr. /+33 1 43 57 45 95 / du mardi au samedi le soir uniquement / lechateaubriand.net

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE