Vous naviguez actuellement sur la version PC de notre site

Accéder à la version mobile
close
Retour à PenCities

Le 14 juillet à Paris

13 juillet 2017
Le guide du 14 juillet en toute élégance...
Le 14 juillet marque la prise de la Bastille, une prison parisienne, en 1789 par la foule, déclenchant la Révolution française. Très peu de foule pour nous, merci.

Le 14 juillet débute habituellement par le défilé militaire, suivi par un concert et un feu d’artifice à la tour Eiffel, puis les bals des pompiers dans toute la ville. Mais si les mouvements de masse ne sont pas votre tasse de thé, suivez nos conseils pour un 14 juillet parisien chic’

Ne pas faire : Le défilé militaire
Faire : S’installer en terrasse comme un Parisien

Les Champs-Élysées seront bondés pour la tradition du défilé militaire. Même si l’événement ne commence qu’à 10 h, les foules s’amassent dès la veille au soir pour trouver la meilleure place. Nous vous recommandons d’éviter ce rassemblement et de commencer la journée comme un authentique Parisien, sur la discrète terrasse de l’emblématique brasserie La Closerie des Lilas au milieu des arbustes, devant un expresso bien serré et un exemplaire de Paris Match. Attention : Vous pourriez apercevoir une célébrité ou deux parmi les branchages. 

Poursuivez par une tranquille balade dans le Jardin du Luxembourg à proximité, commandé par Marie de Médicis, pour savoir ce qui a bien pu déclencher cette fameuse révolution. Prisé de la haute société, ce jardin et son palais très formels offrent des espaces acceptant les chiens, des étangs avec des barques, des spectacles de marionnettes, des promenades en poney et des aires de pique-nique.

Ne pas faire : La tour Eiffel
Faire : Une croisière sur la Seine

Les jardins et les avenues entourant la dame d’acier de Paris sont pris d’assaut par les touristes et les badauds venus admirer le spectacle et les feux d’artifice. Évitez les foules mais ne manquez pas le feu d’artifice et son ambiance électrisante. Pour une vue imprenable et un banquet cinq étoiles, assistez aux célébrations depuis la Seine avec les Yachts de Paris dont l’élégante flotte va du restaurant flottant le Don Juan II (40 passagers) sous la houlette du chef Guy Krenzer à l’exclusif Cachemire (2 à 12 passagers) avec cheminée ouverte, banquettes en velours, porcelaine fine et cristal de Baccarat.

Ne pas faire : Le bal des pompiers
Faire : Danser le shimmy jusqu’au petit matin

Après le feu d’artifice, les fêtards se ruent aux bals des pompiers organisés dans les casernes. Si vous avez encore de l’énergie à revendre, nous vous conseillons d’essayer l’excellent Perchoir et son toit-terrasse à la place, très prisé des jeunes, coquet et naturellement branché avec des sons rythmés et une vue nocturne sur le Sacr’-Céur. Ou bien tentez la boîte Silencio imaginée par David Lynch où l’on peut danser à partir de minuit dans une salle pour 300 personnes seulement. Vive la France !

La Closerie des Lilas / 171 blvd de Montparnasse, 6e arr. / +33 1 40 51 34 50 / tous les jours de midi à 0 h 30 / closeriedeslilas.fr
Yachts de Paris / Port Henri IV, 4e arr. / +33 1 44 54 14 70 / yachtsdeparis.fr
Le Perchoir / 14 rue Crespin du Gast, 11e arr. / +33 1 48 06 18 48 / de 18 h à tard du lundi au vendredi, de 14 h à tard le samedi et dimanche / leperchoir.fr
Silencio / 142 rue Montmartre, 2e arr. / +33 1 40 13 12 33 / de 18 h à 4 h du mardi au jeudi, de 18 h à 6 h le vendredi et samedi / réservé aux membres avant minuit / silencio-club.com
RETOUR EN HAUT DE LA PAGE