Retour à PenCities

L’art du futurisme italien

02 juin 2014
Fortunato Depero
L’amour des new-yorkais pour la cuisine et la mode italiennes n’est plus à démontrer. Cet été, New York loue les louanges de l’art moderne italien. Alors que le Guggenheim présente une exposition très attendue sur le futurisme italien, pour laquelle la queue sera… très longue, nous avons trouvé un hommage bien plus intime aux peintures italiennes dans le Center for Italian Modern Art (CIMA) de SoHo, tout fraîchement inauguré. En donnant le ton des intentions de ce lieu, l’exposition inaugurale présente les œuvres inédites ou rares de Fortunato Depero, un artiste futuriste moins connu que d’autres, mais dont l’influence a été immense.

L’installation fait la part belle à plus de 50 œuvres les plus rares. Elle rassemble des peintures, des sculptures, des tapisseries et des collages dont le cachet avant-gardiste, audacieux, coloré et énergique caractérise son travail. Cette exposition qui présente le travail de Depero en profondeur est la première à New York depuis que l’artiste y a vécu il y a plus de 86 ans. Elle comprend également deux œuvres iconiques de l’artiste conceptuel italien Fabio Mauri, qui illustrent l’héritage artistique du futurisme, en dépit de ses liens historiques avec le fascisme. La galerie est ouverte les vendredis et les samedis sur rendez-vous uniquement. Les visiteurs bénéficient généralement d’une visite guidée d’une heure par Laura Mattioli, historienne de l’art et fondatrice de CIMA. Ne perdez pas de temps, il reste seulement quelques semaines pour voir l’exposition.

Jusqu’au 28 juin 2014.
 
CIMA / 4/F / 421 Broome St / +1 646 370 3596 / visites guidées à 11 h 00, 13 h 00 et 15 h 00 le vendredi et le samedi / uniquement sur rendez-vous / italianmodernart.org
RETOUR EN HAUT DE LA PAGE