Retour à PenCities

La haute-couture locale

24 avril 2014
Erbert Chong

Les créateurs hongkongais connaissent bien le monde de la mode, et de nombreuses marques internationales choisissent la ville pour implanter leur boutique phare. Toutefois, la Chine manque encore de designers locaux capables de se démarquer. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous souhaitons la bienvenue à Erbert Chong, qui place la barre au plus haut à Hong Kong en mélangeant élégamment influences orientales et occidentales, reprenant l’héritage colonial de la ville en l’améliorant avec des touches contemporaines.

Après avoir vécu dans des capitales de la mode comme Paris et New York, Chong sait bien à quelle vitesse les tendances disparaissent et apparaissent. Il est revenu à Hong Kong avec l’idée que sa marque devait satisfaire tous les besoins quotidiens des femmes, c’est-à-dire, en ses propres termes : avoir un sac de qualité, un manteau intemporel et un superbe rouge à lèvres (même s’il ne propose pas ce dernier).’ Sa collection printemps-été 2014 intitulée « Safari54 », en hommage au célèbre club new-yorkais de l’époque du disco Studio54, est résolument classique avec une palette de beiges et de noirs inspirés du safari, mais comporte aussi quelques touches de modernité, notamment avec des formes près du corps et des matières minutieusement sélectionnées. Dans les quelques mois qui ont suivi l’ouverture de la boutique, celle-ci s’est déjà fait une réputation grâce à son sac emblématique, le « Linzi », structuré et en cuir de crocodile gaufré, la transition parfaite entre travail et détente, de jour comme de nuit. N’oubliez pas votre rouge à lèvres !

erbert-chong.squarespace.com

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE