Vous naviguez actuellement sur la version PC de notre site

Accéder à la version mobile
close
Retour à PenCities

Stop ! Au nom de Hammer

05 octobre 2015

Hammer Museum

 

Testons un peu vos connaissances. Que vous évoque le nom d’Arm & Hammer ? Le bicarbonate de soude peut-être ? Ou même le dentifrice ? Il y a peu de chance par contre que vous associez l’une des marques les plus connues aux États-Unis à des initiatives créatives.

 

Vous devriez pourtant, car en tant qu’ancien propriétaire du fabricant de produits ménagers, dont le nom est d’ailleurs Armand Hammer, il a établi l’un des instituts artistiques les plus prestigieux et progressifs de Los Angeles, le UCLA Hammer Museum.

 

Imaginé par le célèbre architecte Edward Larrabee Barnes, le style discret de la structure moderne laisse l’art s’exprimer.

 

Initialement construit pour abriter la collection personnelle de Hammer, le musée s’intéresse à présent également à des œuvres de talents oubliés de l’histoire et à des artistes contemporains émergents.

 

Les collections permanentes incluent une sélection compacte mais majeure de tableaux européens et américains appartenant à l’homme d’affaires, la collection du Grunwald Center comprenant plus de 45 000 œuvres sur papier et la collection contemporaine de Hammer qui met en avant des œuvres contemporaines réalisées principalement par des artistes de Los Angeles depuis 1960.

 

Elles sont accompagnées d’expositions temporaires présentant de nouveaux artistes, comme le peintre abstrait Mark Bradford et la sculptrice Jessica Jackson Hutchins, ainsi que d’une série de débats et de programmes tous gratuits. P-ar-fait.

 

10899 Wilshire Blvd / Westwood / +1 310 443 7000 / de 11 h à 20 h du mardi au vendredi, de 11 h à 17 h le samedi et dimanche / hammer.ucla.edu

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE