Vous naviguez actuellement sur la version PC de notre site

Accéder à la version mobile
close
Retour à PenCities

Picasso contre Rivera : Poids lourds de l’art contemporain

25 janvier 2017
Picasso & Rivera : Conversations intemporelles

Si cette exposition était un combat de boxe, ce serait Mohamed Ali contre George Foreman. Deux poids lourds du monde de l’art contemporain, l’–espagnol’ plus vrai que nature Pablo Picasso et le géant de la création mexicain Diego Rivera–, se retrouvent dans un mélange culturel qui laissera les spectateurs sur le carreau. K.O. !

Grande exposition dédiée à Picasso et Rivera du Musée d’art du comté de Los Angeles : Conversations intemporelles étudie ces deux contemporains et adversaires, tous deux ambitieux, prolifiques et connus mondialement. Bien que tous deux hispaniques, le natif de Malaga et l’amoureux de Paris qu’était Picasso s’est attaqué à l’Europe, tandis que Rivera, qui a grandi à Guanajuato et s’est installé à Mexico, se voulait témoin d’une certaine Amérique latine. Ils étaient également tous les deux modernistes. L’exposition retrace leur parcours académique et formateur parfois similaire, de même que leur propre manière d’aborder le cubisme avant d’amorcer un retour aux racines entre les années 1920 et 1950.–Picasso s’est approprié les mythes méditerranéens et l’antique monde gréco-romain, alors que Rivera, inspiré par les légendes et les antiquités précolombiennes, s’est imprégné des politiques révolutionnaires et indigènes.

Explorant l’intersection du modernisme mondial à travers deux immenses artistes du 20e siècle, les conservateurs ont rassemblé plus de 150 peintures, gravures, aquarelles et sculptures, auprès desquelles sont exposés des œuvres d’art classiques et des objets méso-américains. La collection comprend même une nature morte cubiste de Rivera récemment découverte, qui représente une bouteille de liqueur d’anis. Le fait que Picasso la conservait témoigne du respect mutuel et de l’influence qu’ils avaient l’un sur l’autre. Ils se rendaient régulièrement visite dans leur atelier respectif. Enfin, un film compare les fresques murales de Rivera à San Francisco avec Guernica, l’emblématique et gigantesque toile antiguerre de Picasso. Leur relation tenait-elle plus de l’affrontement ou de l’amitié ? À vous de juger…

Jusqu’au 7 mai 2017.

Musée d’art du comté de Los Angeles/5905 Wilshire Blvd/+1 323 857 6000/De 11 h à 17 h le lundi, le mardi et le jeudi ; jusqu’à 20 h le vendredi ; de 10 h à 19 h le samedi et le dimanche/lacma.org

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE